mardi 29 août 2017

7 ways that your dog is all too human

7 ways that your dog is all too human: Have we rubbed off on our closest animal companions? Dogs have developed a range of remarkably human characteristics, as this New Scientist round-up reveals

The man who reads dog minds and personalities in a brain scanner

The man who reads dog minds and personalities in a brain scanner: Gregory Berns coaxes dogs into MRI scanners to see what's going on in their heads. It even reveals if they would make good helpers for people with disabilities

mercredi 29 mars 2017

Le langage facial du chat décrypté



Oui les chats aussi ont droit à être compris.
Une étude a commencé à associer mimiques faciales et état mental du chat, le but n'étant pas de dire si le chat est heureux ou malheureux mais plutôt détendu ou stressé.
L'étude ayant été faite sur les chats d'un refuge, donc dans une situation relationnelle pas forcément naturelle et agréable, une autre se fera avec des chats "de famille" et viendra compléter ces données.

En voici un résumé rapide :

La peur, le stress :
- clignement, avec paupières fermées ou à demi-fermées.
- regard non intense ou évitant mais depuis la tête tournée vers la gauche

La frustration, l'énervement :
- sifflement
- léchage du nez
- ouverture de la mâchoire
- retroussement de la lèvre du haut
- retroussement du nez
- lèvre inférieure tombante
- aplatissement des oreilles
- sortie de la langue

La relaxation, le bien-être :
-  regard normal mais depuis la tête tournée vers la droite (oui c'est subtil...)

Étude résumée et complète (payant) ici


jeudi 2 mars 2017

Les chiens se provoquent... tant qu'ils se sentent en sécurité.





Du coup peut-être que la même logique est en œuvre lorsque les chiens sont en laisse, lorsque deux chiens se croisent en laisse ils considèrent que l'autre est attaché à son maître et donc sans danger...

mardi 30 août 2016

Dogs understand both vocabulary and intonation of human speech

Dogs understand both vocabulary and intonation of human speech: Dogs have the ability to distinguish vocabulary words and the intonation of human speech through brain regions similar to those that humans use, a new study reports.